Lu fin Août 2011, 

 chronique prête depuis des

lustres pour la LC et enfin

postée !

IMGP7828.JPG   

~~~

Quatrième de Couverture

Raison et sentiments sont joués par deux soeurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne les sentiments. La raison a raison de l'imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willougbhy, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

 

Mon avis

Il me semble que je dois commencer par dire que le style d'écriture de Jane Austen change par rapport  à mes lectures habituelles. Lire Jane Austen ce n'est pas comme lire Charlotte Brontë, mais on y retrouve une même manière de parler, de s'exprimer et habitudes similaires.

 

Les romans de Jane Austen sont très connus (on en entend assez parler sur la blogosphère aussi). Mais jusqu'à présent je n'en avais lu aucun. J'ai découvert Jane Austen, ou plus précisémment ses histoires, par les adaptations cinématographiques, de la BBC et d'autres, qu'une amie m'a prêté. Au final je suis devenu complètement fan ! J'ai vu Orgueil & Préjugés et Raison et Sentiments un bon nombre de fois, seuls DVD que j'ai chez moi, dans les deux versions. Pour R&S je préfère la version BBC. Dans l'autre Hugh Grant ne me convient absolument pas du tout dans le rôle d'Edward Ferrars. Je les ai vu aussi bien en français qu'en anglais... je connais par coeur et j'aime toujours autant !

 

Le temps était donc venu de lire les romans de Jane Austen tout de même !


Grâce (ou à cause ?) des DVD je connaissais l'histoire mais j'ai pris plaisir à lire certaines répliques reprises telles qu'elles dans le film, en revoyant dans ma tête l'actrice les dire, j'entendais le son de sa voix et ça me faisait sourire que je me fie autant au film. Avoir déjà les personnages en tête et ne pas pouvoir les créer par moi-même ne m'a pas dérangé, de toute façon je n'arrive jamais à m'imaginer les visages... alors là j'avais les beaux visages du film :D

 

Je me suis sentie plus proche d'Elinor Dashwood, l'aînée. Je ne dis pas que je représente moi aussi la raison, ce serait totalement faux. Mais face à Marianne qui incarne les sentiments, je suis plus du côté d'Elinor. Je n'aurais pas pu m'identifier à Marianne qui pense qu'on ne peut aimer qu'une seule fois, que les feuilles mortes ont un charme magnifique et tant d'autres choses qui font d'elle un personnage unique et très caractérisé. Alors Elinor me correspond mieux, elle est plus réservée, raisonnée, pèse le pour et le contre et elle fait preuve de la politesse que souvent Marianne met de côté dans ses moments de tristesse et de guerre des sentiments... (si je puis dire ça comme ainsi !) Ce sont donc deux soeurs très différentes et très marquées.

 

D'autres personnages que tout le monde ne peut qu'aimer sont Sir Jonh Middleton et Mrs Jennings, le gendre et sa belle-mère. Leur entrain, leur joie toujours constante fait sourire. Sûrement leurs agissements en énervent plus d'un mais au fond ce sont des êtres bien sympathiques ! Au fur et à mesure de l'histoire Mrs Jennings devient plus sympathique avec les Miss Daswhood bien qu'elle fut déjà fort amicale et accueillante pour Elinor et Marianne.

 

Le Colonel Brandon, je dirais de lui qu'il est assez neutre, bien qu'il soit tiraillé par son amour pour Marianne. Je l'ai rarement imaginé souriant, sinon vers la fin. Mais sa sympathie pour les Daswhood et son amour pour l'une des filles de la famille le rend forcément bon à nos yeux et de toute façon, ne cherchez pas, il l'est !

 

Quant au frère, Jonh Daswhood, il est tellement mené par sa femme qu'il m'a exaspéré. Rien que le début avec l'héritage nous dépeint le personnage. Mrs Jonh Dashood, autrement dit Fanny, est une véritable peste si je puis m'exprimer ainsi pour l'époque.

 

Mais celle que j'ai le moins aimé c'est incontestablement Lucy Steeles, et du début à la fin je ne lui ai rien trouvé qui me la rende agréable. Peut être était-ce parce que je connaissais déjà le dénouement. Sa soeur Anne, Miss Steeles, est d'une bêtise sans nom.

 

Je vais finir par le personnage favoris, du moins c'est le mien, Edward Ferras. C'est le gentleman qui semble bien sous tout rapport, sympathique, amical, jovial bien qu'il reste timide.

 

Oh mais j'allais oublier Willougbhy !!! Je ne l'ai JAMAIS aimé. Il est jeune, a des goûts similaires à Marianne. Dans le livre il m'a parut plus sympathique à la fin que dans le film, car Elinor lui laisse le temps de s'expliquer.

 

~~~

 

Dans les livres de Jane Austen, il est toujours question de mariage, de rang dans la société et de l'importance de la fortune ainsi que de celle de la rente. Cela m'a assez frappé surtout lorque j'ai fait la comparaison avec notre époque. Autrement dit à l'époque Austenienne, vous n'épousiez pas un homme ou une femme mais plutôt sa fortune...

Dans Jane Eyre de Charlotte Brontë ces problèmes là sont moins présents, il y a des histoires de rangs mais pas systématiquement.

Avec Jane Austen on voit que tout dépendait du mariage que l'on faisait. Je jour de son mariage on s'assure en quelques sortes une condition à vie ou une tranquillité à vie.

 

Barton Cottage est un endroit unique. Avec un tel paysage, on peut se dire que ton peut arriver et surtout une histoire d'amour remplie de romantisme. Comme tomber dans les collines et se faire ramener par un beau gosse... [Rêvez pa trop ce n'est que dans les films et les livres !]

 

~~~

 

En résumé... Raison & Sentiments est un classique de la littérature anglaise écrit par une auteure connue, Jane Austen. C'est un roman qu'il faut avoir lu. Ce sont des personnages aux caractères différents, une époque différente de la notre, des histoires d'amour, de mariage, des moments tristes. C'est la vie Londonienne de l'époque où tout ne tournait qu'autour de la fortune.


J'ai beaucoup aimé mais peut être moins que Jane Eyre.

 

~~~

 

J'ai été heureuse de lire ce livre en même temps qu'Hidile :]

(Enfin... presque en même temps on va dire !)

 

LC-H-N.png

 

Retour à l'accueil