http://img.over-blog.com/380x551/2/21/59/58/DOC0001/9782350211220.jpg

 

Mon nom est Anna

Je ne devrais pas être là

Je ne devrais même pas exister

Et pourtant j'existe

 

 

Angleterre, 2140.

Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naît des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute.
Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

 

Mon avis

La Déclaration est une dystopie sur le thème de la Longévité. Je trouve cruel de la part des adultes de vouloir dominer sur tous les êtres humains, ils refusent les enfants afin qu'ils puissent garder leur place dans le monde, pour ne pas avoir de concurrents pour leur poste. C'est une manière de voir les choses.

Bousculer ainsi la nature, contrecarrer son cycle naturel de la vie et la mort est contre-nature (oui c'est le cas de le dire !). De nos jours, les enfants sont roi et on y voit tout le contraire dans le livre de Gemma Malley.

J'ai aimé la couverture douce au papillon.

J'ai aimé l'écriture de Gemma Malley qui nous fait vivre dans le roman.

J'ai aimé la rencontre entre Peter et Anna.

J'ai aimé penser à cet amour doux entre eux deux.

 

Alors vous l'aurez compris, j'ai adoré La Déclaration, je me suis pris pour Anna, bien que jamais je n'aurai obéi comme elle l'a fait pour devenir un Bon Elément, j'ai vécu cette partie de sa vie que l'auteure nous a raconté.

 

Ce livre est une merveille à conseiller à une multitude de lecteurs !

Pour moi c'est un Coup de Coeur.

Je l'ai lu après l'avoir vu sur le blog de Mademoiselle Hidile 

(notre p'tit smiley :])



 

Retour à l'accueil