http://img.livraddict.com/covers/85/85941/couv75794868.jpg http://img.livraddict.com/covers/75/75076/couv54455912.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.

Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.

Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...

 

~~~~

Voici enfin mon commentaire, à tiède puisque lu la semaine passée, sur ce second tome. Je vais commencer par dire qu'il est magnifique ! Tout simplement parce que depuis que j'ai lu plusieurs séries où le tome 2 m'avait déçu, j'en attendais beaucoup de ce tome ci, et la bonne surprise c'est qu'il est dans la directe continuité du premier ! Le tome 1 m'avait totalement emballé par son histoire, ses personnages et d'ailleurs c'est un des rares livres que j'ai lu plusieurs fois (c'est dire!). Mais parlons dès à présent de Divergent/Insurgés/"Insurgent".

(Spoile du tome 1...)

Tris et Tobias viennent de fuir le bâtiment des Audacieux accompagnés de son père, Caleb le frère de Tris et Peter. Le livre reprend exactement la où le précédent tome s'est arrêté, ce que l'on voit rarement, c'est-à-dire dans le train qui quitte la ville. Ce second tome relate ce que vont faire Tris et Tobias pour contrer les Erudits. Cela semble normal, ils ne vont pas laisser les Erudits faire ce que bon leur semble juste parce qu'ils l'ont décidé !

J'ai trouvé la trame assez riche, je n'avais pas spécialement prédit ce qui allait se passer mais je trouve que c'est assez varié, bien que restant dans le perpétuel combat des Erudits. Pour ma part, c'est une suite qui m'a semblé logique et qui m'a plu !

 

Un gros point positif, avec cette volonté des Erudits de tout avoir sous contrôle, les factions s'en trouvent bouleversés. Effectivement bon nombre d'Altruistes ont été victimes de l'attaque sous simulation, les Audacieux s'étant réveillés sont horrifiés de leurs actes, les Erudits qui ne partagent pas les plans de Jeanine. Ce qui nous fait 3 factions impliquées sur les 5. Mais les Fraternels et les Sincères ne sont pas en reste ! On apprend dans ce tome beaucoup d'informations sur ces factions, leurs fonctionnements, leurs membres, leurs idées, leur allégeance... Bref. Tout ce que l'on n'a pas pu apprendre dans le premier puisqu'il était centré sur l'initiation chez les Audacieux. Alors si vous êtes curieux voire intéressés par les valeurs des autres factions, vous allez être servis.

 

Ce que j'aime aussi énormément, ce sont bien évidemment les histoires d'amour. Bon si je voulais du plan plan j'irai lire des Harlequin et ça s'arrêterait là. Non moi ce que j'aime ce sont celles comme dans Divergent (celles qui nous font bien rêver, qu'on n'aura jamais, vachement joyeux n'est-ce pas ? :P Mais bon tant qu'à faire au moins les lire dans ces superbes livres!). Tris et Tobias, je les adore. Dans le tome 2, je m'attendais avant ma lecture soit à ce qu'il reste ensemble tout le long, soit à ce que l'un des deux soit arraché à l'autre, les schémas bateaux je dirai. Mais je ne vous en dirai pas plus, déjà parce que je ne saurais pas quoi dire, et que si vous voulez le savoir vous lirez ce livre ! En tout cas je n'ai pas été déçue de ce côté là.

Tris m'a parfois agacé, mais son comportement n'a pas dérivé pour la rendre désagréable. C'est mon ressenti. Quelqu'un ma dit ne l'avoir pas aimé justement à cause de ce caractère insupportable. Mais comme les personnages changent eux aussi de caractère vis à vis de Tris, je dirai qu'on ne perd pas "notre" Tris puisque elle se fait elle-même "réprimander" pour son caractère. Donc pour moi, Tris a bien le droit de changer et si elle ne le faisait pas, elle serait peut-être devenu moins intéressante... D'autant plus que vu le nombre de questions qui viennent la chambouler, la pauvre elle a de quoi faire ! (Et ne remercions pas Tobias pour son aide inestimable parce que parfois lui aussi pourrait bien la comprendre un peu mieux. Ah les garçons!)

 

Enfin pour parler de l'ambiance de ce roman. Il est assez versé du côté sombre au vu des précédents évènements. Divergent n'est pas une série appréciée pour son humour, mais plus parce qu'elle nous emporte dans cette ville, qu'on y vit avec les personnages. Ce côté sombre, triste, voire catastrophique (c'est carrément le cas pour l'ordre des factions suite à l'attaque du tome 1), ne m'a pas plombé le moral pour autant. J'ai été accroché à mon bouquin du début à la fin. Et 3 jours plus tard j'y pensais encore comme quand j'en suis sortie (dur de commencer autre chose dans ces conditions). Quand je l'ai ouvert (sur mes cahiers de maths dont je comptais faire les exercices), je souhaitais lire seulement quelques pages. Et bien non ! 150 pages plus tard, exercices non faits, heure de manger. Puis rebelote Divergent Divergent Divergent. Cette série m'ensorcèle complètement :)

J'ai essayé de calculer la période temporelle que couvre le bouquin. J'en suis arrivée à 1 mois environ, mais je ne suis pas certaine de moi. Je trouve que les évènements se déroulent de manière cohérente, tout n'arrive pas non plus trop vite. 1 mois, ça montre bien qu'il y a quand même un temps de réflexion avant de foncer tête baissé contre les Erudits !

 

Mon gros problème avec ce livre... Et oui il y en a un. J'ai tellement appréhendé la fin, non pas parce qu'elle aurait pu me décevoir, mais plutôt parce que c'était déjà fini (évidemment à le lire trop vite!), et je me disais "Qu'est-ce qu'il va se passer ? qu'est-ce qu'il va se passer ?!!" Tiraillée entre je veux lire ce livre, il est trop génial et "non, qu'est-ce que je ferai quand j'aurais passé la dernière page et que je connaîtrais déjà la fin ?". Bref vous voyez le genre de gros problème dans mon existence...

Pas de doute, Divergent est la meilleure série que j'ai lue depuis 2 ans, et d'ailleurs en 17 ans ! J'ai beaucoup apprécié Hunger Games qui m'avait plus pour son originalité (quoique lorsque la première fois j'avais lu le résumé ça m'avait paru glauque à souhait, mais ça me tentait vachement quand même). C'est certain qu'il a propulsé le genre dystopique. Et cela m'empêche de le comparer à Divergent. Ceux sont 2 séries que j'ai énormément apprécié, mais je trouve plus de sensibilité dans celle-ci (ça se joue à pas grand chose et j'attends encore de lire le dernier tome). Ce qui les rapproche encore, c'est l'adaptation cinématographique ! Et oui Divergent sort aux Etats-Unis en Mars 2014 (il me semble). Et pour une fois, j'adhère totalement au casting principal :) (moi qui ai toujours du mal avec les visages) J'ai retrouvé en chacun d'eux le trait du personnage, sans que celui-ci me semble soudain inconnu. A vous de les apprécier à votre tour ;)

 

Pour résumer :
+ informations sur toutes les factions, rôle plus importants de personnages secondaires, histoire d'amour non négligée... et bien d'autres points, vu que j'ai tout aimé dans ce livre, sauf le fait qu'il se termine.
- Je l'ai lu bien trop vite à mon goût (mais il sera relu en tout bien tout honneur pour mieux en profiter !)

 

Autre chose qui me chiffone dans la série. Cela concerne l'édition et donc les couvertures, chose que j'adore, j'admire et j'adule même parfois ! J'adore la couverture du tome 1, de Blast (Nathan) mais j'ai été obligée d'acheter un second tome totalement désaccordé puisque Nathan l'a changé... d'ailleurs sur la couverture j'ai l'impression que Tris est moitié habillée, moitié nue... mais bon je ne me suis pas posée plus de question. Ma couverture favorite, c'est bien évidemment la version anglaise avec les symboles des factions :) Mais chez moi je profite encore d'une autre version anglaise, celle que vous pouvez voir en haut. Y a pas à dire, niveau couverture, les anglais nous battent à plate couture !

 

Retour à l'accueil